InfoLettre

Jukebox
view counter

JazzThe Worst Pop Band Ever - Piqure Ontarienne

C'est l'histoire d'un band ontarien qui vient faire son tour à l'Upstairs. Des musiciens professionnels qui ont joué tout plein de styles pour gagner leurs vies se retrouvent dans le même groupe, composent... et ça donne ça.

The Worst Pop Band Ever ne se prends pas vraiment au sérieux.  En fait, il essaie des choses, et si ça fonctionne, tant mieux! [à lire : le titre du EP «Sometime things go wrong»]. Entre les pièces, le batteur Tim Shia nous conte les anecdotes qui ont mené aux différentes compositions, comme celle qui explique qu'un de ses amis a eu des jumeaux: «This is the story of a friend that just had twins and how his life is over», ou celle où il explique comme ses enfants sont tout simplement incapables de ne pas se faire malinspirant le titre Minor Bruises. Malgré un public restreint ce soir-là à l'Upstairs, le band a fait preuve d'un grand professionnalisme et d'une belle camaraderie (nous rendant parfois hilares entre les pièces).

Musicalement, le WPBE, c'est un setlist de jazz recherché, tant au niveau des ambiances sonores que des compositions originales. +1 pour la présence d'un DJ et pour les lignes de basse solides et puchées; les refrains, eux, sont marqués d'une tournure pop indéfectible, mais tellement réconfortante. Andrew Dyrda au piano m'a souvent donné l'impression d'être en présence de John Escreet et de son band The Story  tant sa recherche harmonique était importante, tout comme sa technique irréprochable. En bref, un band de jazz solide, ludique (pour une fois!!) et rafraichissant à découvrir avec légèreté.

 

Le Worst Pop Band Ever - 8 mars 2012 - Upstairs

 

Formation originale

Drew Birston – bass

Chris Gale - sax 

Tim Shia – drums

Leo37 – turntables 

Dafydd Hughes - keys and electronics 

 

 


FERMER X