InfoLettre

Jukebox
view counter

Camuz y étaitQuinze années sépulcrales - deuxième partie

On a affaire à de grandes formations du Québec ce soir, c’est une deuxième soirée forte haineuse et fébrilement attendue.

CRÉPUSCULE

Ironie du sort, le soleil est toujours sorti alors que Crépuscule monte sur scène. Victuailles obligent, j’arrive tout juste pour entendre le black metal purement guerrier du groupe. Je n’ai pas vraiment eu le temps d’observer, mais ça sonnait vraiment bien. Le son dans la salle, d’ailleurs, était vraiment bon ce soir. Un digestif pendant la pause et on retourne devant les planches.

https://www.facebook.com/pages/Cr%C3%A9puscule/137798102929081

https://www.youtube.com/watch?v=DdsMml64low&feature=share

BEAST WITHIN

Avec un look plutôt rock et un son qui va dans le même sens, Beast Within prend son rock et le métallise à la vieille école. J’entends du Celtic Frost et du Darkthrone avec un vocal plus heavy metal et une attitude trash. Un mélange déstabilisant mais qui fonctionne bien ici, la foule apprécie. J’ai trouvé pour ma part que c’était plutôt répétitif, mais c’est moins ma tasse de thé, ce genre.

https://www.facebook.com/pages/Beast-Within/380802145291486

https://www.youtube.com/watch?v=kvAnwTpjsMI

CHASSE GALERIE

Avec leur approche très européenne, voire même scandinave, Chasse Galerie conquit instantanément. La présence sur scène laisse un peu à désirer, mais les pièces sont si bien exécutées et la thématique “folklore québécois“ soulève tant de passion qu’on s’en fout. Ça rentre au poste, c’est droit, adroit et vraiment bien composé. Après une boutade sur les libéraux, le groupe entame la pièce “Je me souviens“ comme un coup de poing. Je la préfère de loin à “Libérez-nous des libéraux“, sans vouloir dénigrer Loco Locass. Ça mérite une p’tite frette.

https://www.facebook.com/pages/Chasse-Galerie/115247631868318

http://www.reverbnation.com/chassegalerie

FORTERESSE

Leur prestation débute avec un rigodon de Tommy Duchesne. Les gars de Forteresse montrent sur scène une assurance palpable. Ils nous interprètent ce soir l’album Métal noir québécois dans son intégralité. Je suis comblé, je retourne donc au parterre.

Après l’excellente prestation de Forteresse, je remonte déguster une Cheval Blanc en écrivant ces quelques lignes. Jusqu’ici, tout se déroule très bien. Quinze ans d’expérience, ça paraît, les changements se font rapidement et sans problèmes majeurs, le son est constant et on a droit à un éventail surprenant de musique du terroir. Bref, on fait ici du boulot impeccable. Je me prends une autre rasade équine et je descends découvrir Antaeus, de France.

https://www.facebook.com/pages/Forteresse/312227428819928

https://www.youtube.com/watch?v=lILbCE-3yCs

ANTAEUS

Un barrage de son incroyable, du black 100% haineux, une indomptable chevauchée apocalyptique. Ça bûche de A à Z, sans compromis, telle une riposte française aux gros canons suédois de Marduk. Une performance sans failles qui m’a paru tellement courte, j’en aurais pris encore pour une demi-heure, au moins.

Sepulchral Productions offre depuis quinze ans du metal noir de partout au Québec et mérite qu’on s’y attache. De plus, la compagnie fait venir au Québec des groupes de partout sur la planète pour des spectacles souvent uniques, qui sont autant d'occasions de découvrir une scène grandissante et en santé. Surveillez la prochaine messe des morts !

https://www.facebook.com/pages/Antaeus/142351639134528

https://www.youtube.com/watch?v=I_8jeMk8jNs

Plus de Beast Within
Samael au Théâtre Plaza

Samael au Théâtre Plaza

La quatrième Messe des Morts s'est tenue pendant la fin de semaine de Pâques avec le groupe black-industriel Suisse Samael au Théâtre Plaza. Le programme, qui a débuté ...
Wings of Metal 2013 | Jour 1

Wings of Metal 2013 | Jour 1

Les Katacombes se sont téléportés au début des années 80 avec la première édition du festival Wings of Metal, évènement heavy metal underground et old school par excellence. Des amateurs de heavy, thrash, black et ...
Plus de Camuz y était
Beirut à la place des Festivals... vu de la foule !

Beirut à la place des Festivals... vu de la foule !

Ils étaient des dizaines et des dizaines de milliers, vendredi soir, pour assister au grand concert d’ouverture du Festival international de jazz de Montréal mettant en vedette la formation ...
Du baume pour l'âme amère

Du baume pour l'âme amère

D'un jazz posé, teinté d'une nervosité à peine dissimulée, la Montréalaise d'adoption Emma Frank a offert à son public, réuni à l'Astral ...
Rava et Phronesis dans le tapis...

Rava et Phronesis dans le tapis...

Ce qui au départ allait être une soirée tranquille, s'est plutôt transformé en un festin musical. Retour sur ma deuxième soirée au 36e Festival international de jazz ...
FERMER X