view counter

NouvelleBeat Market passe la vitesse supérieure avec “Sun Machine“

Le duo électro-futuriste revient aux affaires avec un deuxième album plus échevelé.

Plus rapide, plus dansant, et toujours aussi futuriste. Le nouveau bébé de Louis-Joseph Cliche et Maxime Bellavance a de l'énergie à revendre. Disons que s'il avait des jambes, il gambaderait partout !

Qui sont Louis-Joseph Cliche et Maxime Bellavance ? Des dudes sympas, qui vont pas hésiter à te dépanner d'un café quand t'as oublié tes papiers chez toi, incluant cette petite carte bien utile pour retirer de l'argent. Quand on ne les a jamais rencontrés, c'est pas bien compliqué de les localiser. Vous voyez deux gars avec des cheveux de métalleux ? Bingo !, vous êtes à la bonne adresse... Louis-Joseph, c'est la Beauce, et Maxime la capitale, Québec. Entre les deux, il y a eu Montréal et sa faculté de musique. Pour le premier le piano, le second la batterie (qui apporte une belle plus-value à leur band actuel). « On a commencé à jouer du jazz ensemble », glisse Maxime. On en est loin aujourd'hui...

Aujourd'hui justement, c'est plutôt dans le sci-fi disco que le duo s'épanouit, au sein de Beat Market, un des poulains de l'écurie Lisbon Lux Records, qui met l'emphase sur les groupes et artistes électro d'ici, à commencer par Le Couleur, qui commence à faire beaucoup parler de lui...

Un album plus abouti

Trois ans après Red Magic, la paire est donc de retour, avec du matériel plus travaillé. Plus léché Sun Machine ? Louis-Joseph en convient. « On a laissé mûrir ce projet. » Outre ces complices, leur gérant Julien Manaud est aussi intervenu dans la conception de cette galette de 11 titres qui prend le mors aux dents. De leur propre aveu, le but était de produire un album formaté pour les clubs et les discothèques, « avec une approche principalement live », précise Maxime. L'ensemble s'avère punchy, très up-tempo.  Disons que si vous dansez une valse ou un tango sur leur musique, vous êtes bon pour la cellule de dégrisement !

Évoquer Beat Market, c'est forcément aborder leurs influences. Ils vous citeront le producteur et DJ américain Flying Lotus, mais aussi Daft Punk, et surtout Justice, dont ils se sentent proches, pour la partie French Touch, ou encore Yellow Magic Orchestra pour la partie asiatique. Car il y a un petit côté manga dans leurs clips clinquants comme une boule à facettes. La comparaison n'est pas fortuite tant Beat Market marie le rétro et le futuriste avec délectation ! « On n'est pas nostalgique des années 70-80 », nuance toutefois Maxime en ouvrant la porte à d'autres orientations. « On veut avancer... » Sun Machine, plus rock dans l'attitude que son aîné, confirme son propos. Cela ne les empêche pas de rester fidèles à ces synthés analogues qui donnent au groupe ce parfum suranné. D'autres projets sont dans les airs, comme inclure des voix à leurs compositions...

Des costumes lumineux plus élaborés

Évoquer Beat Market, c'est aussi parler de leurs costumes. L'expression « briller sur scène » prend avec eux tout son sens. C'est une de leur marque de fabrique, au même titre que leur dimension live, et elle cadre parfaitement avec leur univers futuriste et pailleté. Pourquoi vouloir en mettre plein la vue ? « On veut livrer un show complet, on ne veut pas se cantonner à la musique », répond Maxime. D'où le déluge de lumières, les projections, les stromboscopes mais aussi la fumée...

Dans le registre visuel, ces fans de cinéma ont aussi franchi un palier. « On est allé plus loin, on a poussé au maximum », se contente de nous dire Louis-Joseph, histoire de ménager un peu de suspens avant le lancement de Sun Machine au Newspeak le 29 septembre. La compagnie Robocut est intervenue dans la réalisation des nouvelles tenues, lesquelles seront en symbiose avec le tempo des morceaux. On l'aura compris : Beat Market n'est pas prêt à renoncer à cette esthétique qui a fait sa réputation. Une image, ça s'entretient, et ces deux admirateurs de Mr Oizo l'ont très bien compris !

 

Le lancement à Québec aura lieu le 2 octobre au Pantoum.

Page Facebook de l'évènement.

Plus de Beat Market
Résultats Sondage 2015 | Catégorie Électronique

Résultats Sondage 2015 | Catégorie Électronique

Notre sondage de l’année est de retour, et beaucoup l’attendent avec impatience ! On commence avec une bonne nouvelle puisque vous avez été nombreux à vous prononcer pour ...
M pour Montréal | Danger au Newspeak

M pour Montréal | Danger au Newspeak

Maintenant vous connaissez la formule magique. Des artistes Lisbon Lux Records en entrée, DANGER en plat de resistance, le Newspeak pour le lieu, deux promoteurs incontournables en l'occurence SJU et Neon, ...
Beat Market - Lancement au Newspeak

Beat Market - Lancement au Newspeak

On peut parler d'un lancement réussi pour le duo Beat Market. Du monde, une bonne vibe, une bonne prestation et un album qui sonne aussi bien en disque qu'en live. Beat Market a encore ...
Plus de Nouvelle
Place des arts : la culture permanente

Place des arts : la culture permanente

Blottie au cœur du remuant Quartier des Spectacles, la Place des Arts a vu passer bien du monde depuis son concert inaugural en 1963. Avec ses 6 salles regroupant près de 8 000 fauteuils (la plus forte ...
Cinq albums metal à découvrir en septembre

Cinq albums metal à découvrir en septembre

Tu trouves ça rough le mois de septembre qui annonce la rentrée, la fin des vacances et de l'été ? Pas de panique, voici 5 albums metal pour t'aider à passer au travers de ...
La red bull music academy bientôt à Montréal

La red bull music academy bientôt à Montréal

L'escale est suffisamment rare pour être soulignée. Ce sera même une grande première pour Montréal, qui s'apprête à devenir la 18e ville hôte de la Red Bull ...
FERMER X